Rechercher
  • GniomCheck

Soutenir son microbiote en automne


L'automne est arrivé ! C'est le moment idéal pour se préparer à l'hiver, renforcer son système immunitaire et prendre soin de son intestin !


Un objectif en 3 mois : Détoxifier son corps et soutenir son système digestif et immunitaire.



La richesse de notre microbiote, ou flore intestinale, a un impact indéniable sur notre immunité et, par ricochet, sur notre santé : le système immunitaire gagne en efficacité.


Alors, que pouvez-vous faire pour soutenir votre intestin et renforcer votre microbiote ?



1- Se tourner vers les probiotiques et prébiotiques

Le microbiote joue un rôle important sur notre santé. La prise de probiotiques est recommandée pour maintenir la flore intestinale. Les probiotiques sont des bactéries lactiques présentes dans les aliments fermentés tels que le yaourt, le kéfir, le kombucha et le miso. Pour favoriser le bon développement de ces bactéries dans notre intestin, nous devons leur apporter des prébiotiques, fibres alimentaires naturelles. Ces fibres sont présentes naturellement dans les végétaux comme l’ail, l’asperge, l’artichaut, la carotte, l’oignon, le poireau…


2- Favoriser l’apport en vitamine D

La vitamine D est produite de manière exogène lorsqu'elle est ingérée par l'alimentation et de manière endogène lorsqu'elle est synthétisée dans le corps. Cette vitamine est essentielle pour une minéralisation optimale, une contraction musculaire efficace, une bonne transmission nerveuse et le bon fonctionnement du système immunitaire. Elle joue un rôle important dans notre corps car elle favorise la bonne activité des cellules. En automne, l'exposition au soleil est faible, voire inexistante, ce qui réduit la synthèse de la vitamine D. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser des produits riches en vitamine D, tels que les laits végétaux, les champignons, les poissons gras et les huiles végétales. De nombreux compléments nutritionnels vous permettent de combler votre besoin en vitamine D pour soutenir vos tissus, même lorsque la saison ne le permet pas.


3- Se tourner vers les plantes

L'automne est généralement synonyme d'apparition de diverses infections épisodiques. La fatigue est également très forte, et la situation ne s'améliore pas avec l’arrivée de l’hiver. Pour mieux prévoir cette période pour les microbes, il peut être intéressant d'alterner la consommation de certaines plantes : cyprès, échinacée, ginseng, thym, cassis, curcuma, ou encore herbes à base de guarana… Consommer du thé renforce l'organisme tout en boostant le système immunitaire. De plus, la température va continuer de chuter, quoi de mieux que la consommation d’infusion pour se réchauffer !


4- Accentuer son apport en magnésium


Le changement de saison s'accompagne souvent de stress psychologique. De plus, des journées plus courtes et des températures plus fraîches peuvent faire baisser le moral. Prendre du magnésium peut aider à lutter contre cet état de stress et cette baisse de tonus. Vous pouvez vous diriger vers la consommation de fruits frais, secs, et oléagineux (noix, noisettes, amandes), de produits céréaliers (sarrasin, avoine, pain complet), d'eau minérale, de légumes (épinards et haricots). En cas de fatigue persistante, de stress ou de douleurs musculaires, vous avez la possibilité de prendre des suppléments de magnésium pour rétablir votre équilibre physique et mental.


5- Continuer de pratiquer une activité physique

L'exercice régulier peut aider à prévenir les maladies chroniques, dégénératives et cardio-vasculaires tout en libérant des endorphines, les hormones de la santé et du bien-être. C'est pourquoi le sport est l’un des alliés du stress ! La motivation a tendance à baisser au tournant de la saison, mais il est important de continuer à pratiquer son activité physique, bénéfique aussi bien pour le corps que pour l'esprit.



460 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout