Rechercher
  • GniomCheck

Repenser le vivant


L’actualité que nous traversons est une invitation à repenser les rapports que nous entretenons vis-à-vis des micro-organismes avec lesquels nous cohabitons. Les microbes sont partout autour de nous et en nous, dans la nourriture que nous ingérons, sur la terre que nous foulons, dans l’air que nous respirons... Nous sommes immergés dans un monde microbien.


L’individu est une association entre des cellules, des organes et des micro-organismes qu’il héberge avec des interactions permanentes.


Ces relations intimes et complexes peuvent aller de l’entraide à la compétition, en passant par la maladie. En effet, certains de ces microbes sont indispensables à notre santé, alors que d’autres participent à l’apparition de symptômes.


Nous ne sommes pas tous égaux face à la maladie. Au contact d’un même virus, des personnes développent des formes graves et d’autres des formes asymptomatiques.


Car la sensibilité à la maladie dépend à la fois du virus et de l’hôte infecté.


Alors que nous n’avons aucun pouvoir sur le virus, nous pouvons soutenir notre organisme pour qu’il se défende efficacement.