Rechercher
  • GniomCheck

Aliments lacto-fermentés, les probiotiques à portée de main !


La lacto-fermentation, aussi appelée fermentation lactique, consiste à faire macérer des aliments en les privant d’oxygène. Aucun lien avec le lait ou même le lactose. Le terme "lacto” fait ici référence aux bactéries lactiques qui vont se développer grâce aux conditions anaérobies (sans oxygène). 


Ces bactéries vont ensuite transformer les sucres présents dans les aliments en acide lactique. Cet acide contribue à détruire les bactéries pathogènes qui pourraient engendrer des maladies tout en protégeant les bactéries lactiques qui continuent ainsi à proliférer.

L’acidité est de plus en plus importante jusqu’à ce qu’un seuil maximal soit atteint, le degré d’acidité se stabilise et la fermentation prend fin. Les aliments sont alors dits lacto-fermentés.


Quels sont les bienfaits ?


La lacto-fermentation est utilisée depuis des millénaires pour la conservation incroyablement longue qu’elle confère aux aliments mais ce n’est pas tout :

  1. Richesse accrue en nutriments; la lacto-fermentation est le seul procédé de conservation qui augmente les teneurs en nutriments : vitamines (B & K), minéraux (potassium, calcium, magnésium …), enzymes ...

  2. Digestibilité augmentée en réduisant les facteurs antinutritionnels tels que les phytates qui empêchent la bonne assimilation des minéraux & qui peuvent agresser la muqueuse intestinale. De plus, la fermentation agit comme une pré-digestion, l’intestin a ainsi moins de travail à fournir pour digérer ces aliments.

  3. Source naturelle de probiot