Rechercher
  • GniomCheck

Aliments lacto-fermentés, les probiotiques à portée de main !


La lacto-fermentation, aussi appelée fermentation lactique, consiste à faire macérer des aliments en les privant d’oxygène. Aucun lien avec le lait ou même le lactose. Le terme "lacto” fait ici référence aux bactéries lactiques qui vont se développer grâce aux conditions anaérobies (sans oxygène). 


Ces bactéries vont ensuite transformer les sucres présents dans les aliments en acide lactique. Cet acide contribue à détruire les bactéries pathogènes qui pourraient engendrer des maladies tout en protégeant les bactéries lactiques qui continuent ainsi à proliférer.

L’acidité est de plus en plus importante jusqu’à ce qu’un seuil maximal soit atteint, le degré d’acidité se stabilise et la fermentation prend fin. Les aliments sont alors dits lacto-fermentés.


Quels sont les bienfaits ?


La lacto-fermentation est utilisée depuis des millénaires pour la conservation incroyablement longue qu’elle confère aux aliments mais ce n’est pas tout :

  1. Richesse accrue en nutriments; la lacto-fermentation est le seul procédé de conservation qui augmente les teneurs en nutriments : vitamines (B & K), minéraux (potassium, calcium, magnésium …), enzymes ...

  2. Digestibilité augmentée en réduisant les facteurs antinutritionnels tels que les phytates qui empêchent la bonne assimilation des minéraux & qui peuvent agresser la muqueuse intestinale. De plus, la fermentation agit comme une pré-digestion, l’intestin a ainsi moins de travail à fournir pour digérer ces aliments.

  3. Source naturelle de probiotiques qui contribuent à rééquilibrer le microbiote : teneur importante en bactéries dites amies, pour leurs bienfaits sur le microbiote. Ces aliments soutiennent ainsi le système immunitaire qui se joue en majorité dans les intestins.

Pour consommer des aliments lacto-fermentés vous pouvez bien sûr les acheter dans le commerce : choucroute, cornichons, pain au levain, fromages, yaourts, nuoc-mâm, pâte de miso, kombucha, kéfir, vins, bière…  ou les préparer vous-même ! 


Placer l’aliment souhaité dans un bocal, ajouter du sel et de l’eau pour une durée de repos d’un mois à un an. Autant de bienfaits pour un processus aussi simple, ça vaut le coup !


Il est conseillé de le faire avec des légumes pour commencer, de nombreuses recettes sont disponibles sur internet. 

Si vous préparez des aliments lacto-fermentés, n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences en commentaires !





382 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout