Rechercher
  • GniomCheck

Épluchage des fruits & légumes : Que faire ?


Il est bien connu que les fruits et légumes sont des aliments à plébisciter dans l’alimentation quotidienne. Toutefois, concernant l’épluchage, quelques points restent à éclaircir.


L’épluchage consiste à ôter la peau ou les parties non comestibles, sales, inutiles ou abîmées d’un fruit, d’un légume, etc…


Cette pratique est courante et conseillée dans certains cas, mais pourquoi ?


Les fruits et légumes frais sont exposés à la poussière, aux insectes et bestioles en tout genre; sont manipulés lors de la cueillette, du tri, du transport; sont entreposés etc … Il arrive aussi qu’ils soient porteurs de pesticides s’ils sont issus de l’agriculture conventionnelle. 

Leur peau, interface entre leur chair et l’environnement porte les traces de toutes ces étapes et peuvent être source de molécules indésirables pour l’organisme.

L’épluchage permet de s’assurer des taux fortement réduits de ces-dites molécules. 


Toutefois, la peau et la chair la plus externe concentrent les plus hautes teneurs en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants.

Deux études sur les pommes ont par exemple démontré que la concentration en vitamine C est 3 fois plus importante dans l’épiderme que dans la chair de pomme (Davey et al., 2006) et 50% des polyphénols sont concentrés dans les parties épidermiques et sous-épidermiques avec des teneurs 3 à 6 fois supérieures (Guyot et al., 2002).