Rechercher
  • GniomCheck

Le Kombucha, l'allié de votre microbiote


Le kombucha est une boisson traditionnelle acidulée et effervescente obtenue par fermentation de thé noir ou thé vert dans un milieu sucré. Cette boisson ancestrale est composée de polyphénols, acide glucuronique, acide gluconique, acide lactique, acides aminés, composés antibiotiques, vitamines B1, B2, B3, B6, B12, B9 et d’enzymes, induisant de nombreuses vertus pour l’organisme.


La fermentation des aliments & des boissons, pratiquée depuis des siècles pour un aspect santé, consiste à profiter du développement symbiotique de bonnes bactéries &/ou levures au sein d’aliments et de boissons. Ce procédé permet de prolonger la durée de conservation et d’impacter positivement l’organisme.

Le kombucha, consommé en Extrême-Orient depuis plus de 2 200 ans, était prisé pour ses effets sur le corps & l’âme. Il est dit que les Chinois utilisaient la souche comme remède thérapeutique. Arrivée en Russie au XXème siècle, elle s’est peu à peu répandue en Europe. Cette boisson est aujourd’hui de plus en plus populaire grâce à ses bienfaits & à sa médiatisation.


LE PRINCIPE DE FERMENTATION

La fermentation est permise par la présence du symbiote ou encore “mère de kombucha”, membrane visqueuse de plusieurs centimètres d’épaisseur composée de bactéries & de levures, qui croît grâce au sucre et à l’oxygène. Du côté oxygéné, la membrane se développe. Du côté en contact avec le liquide, les champignons morts se désagrègent formant ainsi un dépôt de levure au fond du bocal qui participera à la fermentation en bouteille.

Sa composition varie en fonction des espèces de bactéries/de levures, de leurs teneurs, de la durée de fermentation, de la température, etc ...


LES BIENFAITS DU KOMBUCHA

En tant que que boisson fermentée, le kombucha possède de nombreux bienfaits en permettant notamment la synthèse de vitamines, d’acides aminés (élément protéique) ou encore de ferments lactiques (probiotiques) durant le processus de fermentation. Leurs bienfaits sur le microbiote sont nombreux : la digestion, l’absorption des nutriments, la diversité & la qualité du microbiote, le système immunitaire, etc ...


Plus spécifiquement, sa richesse en certaines molécules fait des merveilles :

  • anti-microbien (acides organiques, pigments théaruburgiques)

  • détoxifiant (acide gluconique)

  • antioxydant (flavonoïdes)

  • régénérateur cellulaire (acides organiques, enzymes, vitamines, polyphénols)





LA CONSERVATION, QUELQUES CONSEILS & PRÉCAUTIONS

Le kombucha, une fois prêt à consommer, se conserve au frais. Cependant, il est conseillé de le consommer rapidement.

Contre-indications :

Il n'est pas déconseillé aux diabétiques, toutefois un avis médical est recommandé. Par contre, le kombucha est déconseillé aux nourrissons, femmes enceintes ou allaitantes.

Précautions générales :

Il est fortement recommandé d’éviter que des objets métalliques entrent en contact avec la boisson.

Il est conseillé de ne pas en consommer à trop haute dose, la quantité dépend de la sensibilité intestinale de chacun. 

Si vous faites votre kombucha, découvrez quelques conseils & précautions :


  • Servez-vous d’un récipient alimentaire désinfecté en verre

  • Préférez une eau de source de qualité bouillie avec le thé et le sucre

  • Utilisez de préférence les souches récentes produites (elles flottent en surface) et jetez les souches anciennes ou incapables de produire l’acidité requise qui doit bloquer le développement des moisissures et des fermentations parasites

  • Prenez une partie du liquide de la précédente préparation pour ensemencer la nouvelle afin de préserver le milieu acide

  • Nettoyez le symbiote à chaque utilisation avec du vinaigre de cidre pour éviter toute moisissure

  • N’exposez pas la souche au soleil

  • Pour une première préparation, ajoutez 10 cl de vinaigre de cidre bio filtré dans la solution pour initier le milieu acide

  • Ne consommez jamais la préparation si elle n’est pas acide et si elle n’a pas produit une nouvelle souche (plus claire que la souche précédente)

  • En cas de non utilisation, il est possible de déshydrater la souche. Pour cela, il suffit de la placer au réfrigérateur sur une grille en plastique alimentaire

Enfin, si vous préférez l’acheter plutôt que le préparer vous-même, préférez choisir un kombucha bio et sans pasteurisation puisqu’elle annule les bienfaits de cette boisson en détruisant les micro-organismes présents.


Êtes-vous prêts à tester le kombucha ?



462 vues3 commentaires

 

Copyright © 2020 Physioquanta Tous droits réservés.

 

Conditions générales de ventes  | Mentions légales |  Protection des données | Utilisation des cookies | Bon de commande

GniomCheck n'est pas un produit médical mais un produit "lifestyle". Ni les informations fournies par Physioquanta, ni les probiotiques recommandés, ne sauraient se substituer à des conseils médicaux et ne servent pas à guérir des maladies. Veuillez consulter votre médecin si vous avez des questions sur votre santé.

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon