top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGniomCheck

Dîner de fête, le microbiote est aussi de la partie !



Décembre rime avec fêtes de fin d'année, notamment Noël.


Les repas de fête doivent être agréables, mais ne doivent pas attaquer ou affaiblir votre organisme. Il est important de penser à votre santé intestinale avant de préparer un repas.



En effet, si ces fêtes sont un régal pour les gourmands, un excès d'aliments gourmands peut contribuer aux troubles digestifs.

Pour déguster sereinement sa part de bûche à Noël, voici quelques règles à suivre.



Une bonne hygiène alimentaire avant les fêtes


Un mode de vie sain et une alimentation saine et équilibrée sont nécessaires pour optimiser toutes les fonctions de l'organisme et faciliter la digestion pendant les vacances.


Évitez les repas trop faibles en calories avant les vacances. Vous courez le risque de vouloir manger plus le jour de Noël. Prenez 3 repas par jour et une collation si le besoin s’en fait ressentir. Par exemple, vous pouvez passer à des plats avec du poisson ou de la viande blanche accompagnés de légumes. N'hésitez pas à prendre de la soupe pour le dîner cette saison , sans matières grasses, comme le beurre, ajoutées. Votre corps sera en pleine forme et votre microbiote ne sera pas irrité !


Pour préparer votre corps à cette digestion, ne négligez pas le repos. Couchez-vous à heures fixes et dormez suffisamment.

Boire 1,5 litres d'eau par jour est essentiel pour maintenir un corps sain. Boire du thé aide à rester hydraté. Apprenez à en profiter sans sucre !


Enfin le sport. Pensez à utiliser les escaliers au lieu de l'ascenseur, le vélo au lieu de la voiture, faites des balades en plein air en famille et entre amis, parallèlement au sport (le cas échéant) pour maintenir votre corps en parfaite santé.



Les fibres, alliées de notre microbiote


Les bonnes bactéries de notre microbiote apprécient beaucoup de fibres digestives, et il ne faut pas les oublier lors de la préparation de nos repas. Une alimentation pauvre en fibres épuise le microbiote intestinal et perd la diversité des espèces bactériennes qui est une caractéristique essentielle d'un régime alimentaire riche en fibres. -microbiote de qualité.


Il a également été constaté que lorsque le microbiome n'a pas assez de fibres à digérer, il attaque le mucus qui protège la muqueuse intestinale et perd sa fonction protectrice contre les molécules toxiques pour Le risque est de développer une colite, une maladie inflammatoire et une maladie métabolique.


Exemples de fibres à inclure dans votre menu de fêtes : Les légumineuses, les asperges, carottes, oignons, poireaux, topinambours mais aussi oranges, mangues, pamplemousses et les fibres insolubles comme les choux-fleurs, épinards, navets, haricots verts, grains entiers, framboises, fraises, pommes, bananes, poires, noix, amandes, noisettes…



Pour le dessert, penser au chocolat noir fortement concentré en cacao


Comme les fibres, le chocolat est un prébiotique. En d'autres termes, il est utilisé comme aliment par les bonnes bactéries de votre intestin car il est riche en polyphénols.


Une étude scientifique montre que la consommation quotidienne de boissons riches en cacao augmente significativement la population de bonnes bactéries (Bifidobacterium et Lactobacillus) et réduit significativement les mauvaises bactéries (Clostridium).


Manger du chocolat noir est bon pour tout le monde, mais cela peut aussi être bénéfique pour les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable. En effet, les personnes qui en souffrent ont moins de bifidobactéries et de bactéries lactiques, que le chocolat noir favorise, et plus de Clostridium,que le chocolat abaisse.


Enfin, pour profiter des bienfaits du cacao, il faut choisir un chocolat noir concentré en cacao (au moins 70%). Combiné à d'autres prébiotiques tels que les fruits, le cacao peut aider à améliorer la santé globale et à convertir les polyphénols en composés anti-inflammatoires.



En résumé :

  • Boire 1,5 litres d’eau tout au long de la journée

  • Prenez le temps de déguster les aliments et de les mastiquer correctement

  • Oubliez les boissons alcoolisées quelques jours avant et après les excès. Pour information, le champagne, le cidre et la bière sont des boissons alcoolisées !

  • Allégez votre assiette, nous avons tendance à trop manger.

  • Allégez votre assiette également de matières grasses et de sucres raffinés.

  • Délaissez tous les plats préparés,

  • Prenez le temps de cuisiner des légumes frais

  • Évitez tous les additifs et les pesticides.

  • Délaissez un peu la viande. Lors des fêtes, nous en consommons beaucoup trop !

  • Pratiquez une activité physique douce et régulière. Celle-ci influence la composition et l’activité du microbiote.


Vous voilà paré pour réussir votre réveillon. Prenez votre temps, savourez chaque moment de votre repas, mâchez, faîtes des pauses actives et surtout limitez les excès !





392 vues0 commentaire

留言


bottom of page